Glossaire

Trouver tous les termes:
Sélectionner une lettre:
A (14) | C (3) | D (1) | E (4) | F (1) | G (1) | H (1) | L (3) | M (1) | O (1) | P (3) | R (7) | S (5) | T (5)
  • Âge chronologique
    L’âge chronologique correspond à l’âge d’une personne mesuré en unités (généralement des années), de la naissance à une date donnée.
  • Âge fonctionnel
    L’âge fonctionnel fait référence à la condition physique d’une personne, par rapport à d’autres personnes du même âge chronologique et sexe.
  • Âge médian

    L’âge qui divise une population en deux groupes numériquement égaux, c’est-à-dire où la moitié des personnes sont plus jeunes que cet âge et l’autre moitié plus âgées.  (Source)

  • Âge physiologique
    L’âge physiologique ou biologique permet de mesurer si le corps fonctionne bien ou mal par rapport à l’âge chronologique.
  • Âge psychologique
    L’âge psychologique correspond à l’âge que l’on a dans sa tête, dans ses actes et dans son comportement. Il est subjectif et repose sur l’auto-évaluation d’une personne.
  • Âge social
    L’âge social reflète des attentes culturelles et sociales quant à la façon dont les gens devraient agir à un certain âge. Il s’agit d’une estimation des capacités d’une personne dans des situations sociales qui sont relatives à des normes.
  • Annualisation du temps de travail

    L’ permet de calculer et d’organiser le temps de travail (et la rémunération) des travailleurs sur une période d’un an. C’est un moyen d’assurer une flexibilité du temps de travail.  (Source)

  • Apprentissage tout au long de la vie

    L’ concerne toutes les activités d’apprentissage menées pendant toute sa vie en vue d’améliorer ses compétences, ses connaissances et ses qualifications. Il s’agit d’un concept général selon lequel une personne reçoit un enseignement flexible, varié et disponible à différents moments et en différents endroits tout au long de sa vie. L’ englobe l’éventail complet de l’apprentissage formel, non formel et informel. (Source)

  • Aptitude au poste de travail
    Il s’agit de la capacité du travailleur à faire son travail de façon sûre et efficace. La peut décider d'exclure d'un travail dangereux (inaptitude) un travailleur auquel s'appliquent les prescriptions sur la prévention dans le domaine de la médecine du travail, ou de l'autoriser à exécuter ce travail à certaines conditions (aptitude conditionnelle). L'employeur reçoit une copie de la décision. Si le travailleur est en mesure d'exécuter sans condition le travail considéré (aptitude), la l'en informe ainsi que l'employeur. L'inaptitude ne peut être prononcée que si le travailleur est sérieusement menacé par la poursuite de l'activité exercée jusqu'alors. Elle peut être temporaire ou permanente. La décision doit attirer l'attention du travailleur sur les possibilités qu'il a d'être conseillé et indemnisé.
  • Assurance d’indemnités journalières
    Le Code des obligations (CO) fait obligation aux employeurs de poursuivre le versement du salaire en cas de maladie ou d'accident, pendant une période limitée. Celle-ci dépend de la durée des rapports de travail. A certaines conditions, l'employeur peut se libérer de son obligation de poursuivre le paiement du salaire en concluant une assurance collective d'indemnités journalières en cas de maladie. S'il le fait au moyen d'une assurance d'indemnités journalières selon la LAMal, l'indemnité journalière assurée sera payée pendant 720 jours sur 900 jours consécutifs, à condition que l'incapacité de travail soit d'au moins 50%.
  • Assurance invalidité (AI)
    L'AI est le principal pilier de la prévoyance invalidité en Suisse (1er pilier). C’est une assurance sociale obligatoire qui vise à réinsérer professionnellement les personnes devenues incapables de travailler pour des raisons de santé. Lorsque cela s’avère impossible, l’AI aide les personnes concernées à couvrir leurs besoins vitaux au moyen de rentes.
  • Assurance-accidents
    En vertu de la loi fédérale sur l’ (LAA), l’ est obligatoire pour tous les salariés qui travaillent en Suisse. L' obligatoire est une assurance de personnes qui vise à couvrir les conséquences économiques d'accidents professionnels, d'accidents non professionnels et de maladies professionnelles. Par ses prestations, elle contribue à réparer les atteintes à la santé et à la capacité de gain que subissent les personnes assurées victimes d'accident ou souffrant d'une maladie professionnelle.
  • Assurance-maladie
    Toutes les personnes domiciliées en Suisse doivent être affiliées à l'assurance obligatoire des soins selon la loi fédérale sur l' (LAMal). L' sociale garantit à chacun l'accès aux soins médicaux de bonne qualité en cas de maladie ou en cas d'accident si une n'en assume pas la prise en charge. Toute personne domiciliée en Suisse a l'obligation de s'assurer. La personne assurée a le libre choix de son assureur. Adultes et enfants sont assurés individuellement.