2 : Être bien sur les lieux de travail quel que soit l’âge

2
Être bien sur les lieux de travail quel que soit l’âge

Le vieillissement et la santé et la sécurité au travail

Le droit à un environnement de travail sûr et sain

C’est votre droit de pouvoir travailler dans un lieu de travail sain et sûr sans être discriminé à cause de votre âge, de votre sexe ou de votre handicap (en savoir plus). Votre employeur a le devoir d’évaluer les risques pour la sécurité et la santé et d’adapter, si nécessaire, le travail à la personne, en tenant compte de l’évolution de ses capacités. 

Ainsi, certains changements au niveau des capacités fonctionnelles qui sont liés au vieillissement doivent être pris en compte dans l’évaluation des risques et gérés par des mesures correctives au travail. 

Le vieillissement et l’évaluation des risques 

Les dangers suivants, entre autres, doivent faire l’objet d’une attention particulière due aux changements liés à l’âge au niveau des capacités fonctionnelles :

  • Les dangers ergonomiques, comme des mouvements répétitifs, de la manutention manuelle, des postures inconfortables, des postures statiques ;
  • Le travail posté ;
  • Des environnements de travail chauds, froids ou bruyants, des vibrations ; et
  • Le travail en hauteur. 

En savoir plus sur l’évaluation des risques ici.

Adaptations au milieu de travail

A partir des résultats de l’évaluation des risques, des adaptations du milieu de travail pourraient s’avérer nécessaires afin que les exigences de travail correspondent mieux à l’évolution des capacités et à l’état de santé.

Les adaptations peuvent notamment consister à :

  • Adapter les équipements existants ou fournir de nouveaux équipements pour supprimer ou réduire la manutention manuelle, les mouvements répétitifs et violents, les postures inconfortables ;
  • Proposer des postes de travail adaptables et susceptibles de convenir à tous les utilisateurs de tous âges ;
  • Changer régulièrement les tâches (rotation des tâches) ;
  • Automatiser des tâches répétitives ou monotones ;
  • Assurer un changement régulier du roulement des équipes ; et
  • Adapter l’éclairage.

Différentes études montrent que la baisse des capacités fonctionnelles du fait de l’âge est souvent compensée par une plus grande expérience du travail et de son propre corps par les salariés âgés (meilleures postures, anticipation des problèmes pour réduire les situations d’urgence, plus grandes capacités de négociation, etc.) Il importe donc que l’organisation du travail laisse suffisamment de marges de manœuvre et d’initiatives aux salariés expérimentés afin qu’ils puissent effectivement mettre en pratique ces stratégies d’adaptation. 

Vous trouverez ici (module consacré aux professionnels SST) de plus amples informations sur les changements liés à l’âge qui peuvent avoir un impact sur les capacités fonctionnelles d’un travailleur et comment ils peuvent être gérés au travail.

Comment puis-je contribuer à créer un lieu de travail sûr et sain ? (section suivante)